AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Karen Hamilton*

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen Hamilton*
New Londonien (Qu'il est meugnon!)
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 26
JOB : Etudiante en architecture
COURIEL : karen.h@hotmail.uk
NUMEROS MOBILE : 555.238.910
<b>J\'habite le quartier</b> : Pedestrian streets.
<b>Type d\'habitat, et numéros.</b> : Pavillon #O1
Date d'inscription : 27/02/2008

Colocataire londonien.
Mon péché capital.: Luxure & Gourmandise
Projecteur sur.:
Côte de popularité.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Karen Hamilton*   Mer 27 Fév - 16:46


      I. Identité

    Nom(s): Hamilton
    Prénom(s): Karen
    Surnom(s): A vous de m'en trouver...
    Âge: 23 ans
    Date & lieu de naissance: 6 avril 1985
    Origines de votre personnage: Brésiliennes et Anglaise
    Statut: Célibataire
    Job/études: Etudes en architecture
    Avatar pris: Alessandra Ambrosio

      II. Mental & Physique

    Portrait caractériel: Karen est d'une nature joyeuse et amicale. On la reconnait comme étant une jeune fille pétillante, délurée, croquant la vie à pleine dents. Elle aime montrer d'elle une image de fille sans soucis, vivant au jour le jour, avec le sourire joviale. C'est d'ailleurs ce qui fait sa réputation et sa popularité. Derrière ses airs de fille joviale et aimable, se cache une indéniable fêtarde, qui aime s'amuser, rigoler sans se soucier du lendemain. Quel paradoxe, sachant que la belle est également une incorrigible romantique idéaliste, rêvant de fonder une famille, se marier, et vivre une idylle passionnée jusqu'à la fin de sa vie avec un homme mûr... Cette jeune fille est connue pour sa spontanéité : elle se fit à son instinct, restant intègre à soi-même, sans cacher se qu'elle pense. Elle est franche, mais reste toujours diplomate. Elle peut se révéler être une personne agréable par sa simplicité et sa joie de vivre. Douce et affectueuse, elle apporte énormément d'intérêt aux personne qu'elle aime. Ce que les autres aiment chez elle, c'est également son sens de la répartie. Elle sait rester humble et rire d'elle même (comme des autres) sans tomber dans la moquerie. Le rire est parfois une sorte d'issue de sortie pour elle. Rigoureuse et perspicace, elle a beaucoup plus le sens de l'observation et la logique, que la majorité des pimbêches avec qui elle traine,... Bref, Karen est relativement pétillante, mais sait rester calme dans les situations difficiles. Cependant, ne la chercher pas trop, il lui arrive d'être impulsive, bien qu'elle soit plutôt du genre à répondre au tac-au-tac.
    Principaux défauts: Egocentrique ; Impulsive ; Têtue
    Principales qualités: Pétillante ; Spontanée ; Perspicace

    Portrait physique: Karen est une jeune fille gâtée par la nature. Il faut dire les choses telles qu'elles sont. De taille moyenne, la beauté de cette jeune fille réside dans sa silhouette parfaitement dessinée, ses formes généreuses et son regard envoutant. On lui dit souvent qu'elle la corpulence adéquat pour se lancer dans le mannequina. Sa beauté lui a été transmise par sa mère, une femme tout simplement magnifique. Mais le petit "plus", qu'elle possède, par rapport à toutes les jeunes filles anglaises, c'est incontestablement sa peau bronzée et sa crinière brune indomptable qu'elle adore laisser tomber en cascade sur ses épaules... Karen a tout à fait le type brésilien, et elle en ai plutôt fière. Parlons à présent de son visage. Un visage reflétant à la fois la féminité, la séduction, joie de vivre. Ses yeux sont souvent le principal centre d'attention : à la fois sombre, envoutant, doux et expressifs. Sous son nez fins, sa bouche attire quand à elle les convoitises : ses lèvres pulpeuse lui donne un effet très sensuel. Visage d'ange, ou de démon ?
    Pour ceux qui seraient intéressés par ses formes, allons en droit au fait : ses 84B/58/84 en font baver plus d'un. Poitrine généreuse, hanches voluptueuses, sensuelles et féminines.
    Style vestimentaire: Karen a vécue une enfance sans fioritures. Elle fut habituée jeune à se contenter de se qu'elle avait, il n'était donc pas concevable qu'elle fasse des câprices de petites files gâtée pour s'habiller à la mode. Mais en grandissant, il n'était pas envisageable qu'elle reste habillé avec des petits tee-shirt délavés. Elle développa un sens du gout et de l'élégance hors du commun. Aujourd'hui, étudiant dans une grande école d'architecture de Londres, elle se doit de porter des tenues "correctes". Mais, entre nous, elle pourrait porter n'importe quoi sur le dos, elle resterais toujours aussi élégante, féminine, sexy, décontractée et class'.
    Manies: Quand elle est stressée ou anxieuse, la jolie Karen a l'habitude de tripoter ses mèches de cheveux. Quand elle est triste, elle est capable d'avaler à elle seule une tablette de chocolat entière, en quelques minutes. Heureusement pour elle qu'elle ne grossit pas facilement.

      III. Anecdotes du personnage

    Vos parents: Mon père était en costard, il sortait tout juste d'un important entretient avec une firme brésilienne. Il venait créer son entreprise, et recherchais des partenariats aux quatre coins du monde. Le lendemain, il retournerais à Oxford. Afin de fêter son contrat signé, il s'était offert une soirée dans un beau restaurant près de la plage. Spécialités locale, évidemment. De charmantes serveuses déhanbullaient entre les tables, pendant que d'autres troquaient leurs carnet de commandes pour une petite jupe volante. Les serveuses animaient également un petit spectacle de danse, sur la scène toute proche. Mon père jeta un coup d'oeil à l'une d'entre elle. Il ne put fixer son regard autre part que sur son visage pendant tout le long du repas. En sortant, après avoir payer son addition, en rejoingnant sa voiture, il vit la fameuse serveuse. Il ne put s'empêcher de l'approcher. Elle pleurait. Il lui demanda pourquoi. Elle ne dit rien. Il insista. Elle parla. Elle déversa tout se qu'elle avait sur le coeur : son père qui voulait la marier au propriétaire du restaurant, son emploi miteux qui ne lui rapportait pas grand chose, et tout le reste. Sur un coup de tête, il l'emmena avec elle, dans l'hôtel où il résidait. Elle se refusa pas. Lui ne profita pas d'elle. Il passèrent toutes la nuit au lit, ensemble, entre baiser passionnés et grandes discussion sur leurs avenir respectif. Au petit matin, alors qu'elle s'apprêtait à regagné son poste au restaurant; mon père la retenu. Il lui acheta un billet d'avion, et tout les deux s'envolèrent pour Oxford. La présentation de son grand amour brésilien ne se passa pas comme prévu. Mrs. et Mr. Hamilton - les parents de mon père -, qui formait un couple extrêmement bourgeois de la ville anglaise, ne souhaitait pas voir une "dévergondée brésilienne" au bras de leur fils bien-aimé. Pourtant, deux ans plus tard, Miss Sanchez et Mr. Hamilton (fils) s'épousèrent. Six mois après le mariage, je vis le jour.
    Naissance - enfance: « Chéri, n'oublis pas mes chaussures rouges ! » cria d'une voie étouffée Luzia Hamilton. Elle tenait son ventre d'une main, l'autre crispé sur la rambarde de l'escalier. « Lesquelles rouges ? T'en a cinq paires ! » hurlait Jason Hamilton, qui lui, était en train de préparer le sac pour la maternité, complètement paniqué par les évènement. C'était quand même son premier enfant. Il ne savait absolument rien de se qu'il allait se passer. Si, bien sûr, il savait que sa femme ne tarderait pas à accoucher. « Mais enfin, chéri ! Les rouges Prada ! » suffoquait Luzia. « Et où est-ce que je suis sensé voir que telle ou telle paire c'est du Prada ? » gémit Jason. Mme Hamilton s'impatientait. Si sa continuait, elle allait réellement accouché dans le hall de sa maison. « Jason ! Prend une paire de chaussure et descends vite, je crois que je vais accouché sur place, si sa continu ! Viiiiite ! ». En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Jason appela un taxi. Après cinq minutes, ils se retrouvèrent à l'hôpital central d'Oxford. Mais malheureusement, les contractions furent tellement forte que Luzia n'atteignit pas la salle de travail, et déplaça tout les infirmiers et sage-femme... dans le hall. « Accouchement exceptionnel pour bébé exceptionnel » se plaisait à plaisanter le médecin en chef. Après cinq heures de travail, au lever du jour, le jeune couple pu enfin prendre leur petite Karen dans les bras. Un petit bébé aux cheveux noirs et aux grands yeux curieux. Luzia remarqua son sac d'affaire dans un coin de la chambre où elle était à présent. « Bien joué » dit-elle à son mari en désignant ses escarpins à côté. Escarpins rouges. Escarpins Prada.
    Adolescence: Il devait être 22 heures et la fête battait son plein. J'était alors âgée de 16 ans. C'était ma première vraie fiesta, pour l'anniversaire de ma meilleure amie. Nous étions une cinquantaine dans un immense manoir irlandais, qui appartenait à son père. Nous avions tous pris le bateau pour rejoindra la côte irlandaise. Quelle aventure ! Dans le grand salon - la salle principale - , tout les jeunes (âgés, comme moi, entre 15 et 18 ans), dansaient et buvaient. Je m'amusait comme un vraie folle, jusqu'à que ma meilleure amie propose de faire le jeu de la bouteille. Je détestais ce jeu, pour avoir une fois été obligé d'embrasser sur la bouche un prof. Humiliant. J'ai refusé, mais on m'a obligé. Si si, je vous jure ! Le cercle était composé d'une quinzaine de personne. « Premier round ! Et la bouteille tombe sur... Karen !! Alors, ton gage... hm... t'nfiler toute la bouteille de vodka ! » hurlais le petit ami de ma copine, certainement un peu bourré. La proposition fut accueillit par des cris d'approbation. Moi, je riait moins. Je n'avait jamais autant bu d'alcool de ma vie. Dans un mélange d'excitation et de peur, j'avalai la bouteille. Mais après, dans quel état étais-je ? La fin de la soirée se poursuivis, et beaucoup de personne furent dans un sale état. Moi, j'avais dansé comme une furie, espérant faire passer tout cet alcool en moi. Vers 4 heures du matin, je monta dans ma chambre. Hors, ce n'était pas ma chambre. C'était celle d'un garçon. Le garçon. Celui que j'aimais depuis toujours. Et j'espérais que lui aussi m'aime. L'esprit complètement abruti par l'alcool, je le regarda, et enleva tout mes vêtement d'un coup. « Je t'aime... » En sous vêtements, je me jeta sur le lit pour l'embrasser. J'étais peut-être bourrée, mais consciente que lui aussi me retourna le sentiment, et m'embrassa...
    Au lendemain de cette nuit, il y avait une vierge de moins dans ce monde de brutes.
    Maintenant: Nous étions tout les quatres assis autour de la table à manger. Mon père, ma mère, mon petit frère Caleb et moi. Une drôle de tension planait dans la pièce. « J'ai quelque chose d'important à vous dire... ». Ma mère était à deux doigts de s'évanouir, tandis que mon père, lui, paraissait serein. « Tu ne va quand même pas te marier à un musicien vagabond ? » me demanda ma mère, qui, apparemment, regardait trop de séries américaines à la télé. Je fis non de la tête. Mon frère ricana, d'un ton sarcastique : « Je pari qu'elle a fricoter avec avocat de 40 ans, et qu'elle a chopé une MST ». j'aurais pu l'étrangler. Mais il savait que son affirmation était fusse, sinon, il ne se serait pas permi de rigoler avec ce genre de sujet. Mais ma mère enregistra d'un coup l'information : « Mon dieu ?! Ma chérie ! Tu n'es quand même pas enceinte !? Tu n'a même pas de petit ami... du moins, pas plus d'un moi ! » j'encaissai. « Roh, Luzia, laisse la parler, bon sang ! » lui lança mon père.
    Ah, voilà, enfin un peu de silence. « Bon, voilà... j'ai décidé de quitter la maison pour aller partager un appartement à Londres, en colocation, quoi... ». Franchement, avec une mère parano, un crétin de frère et un père dans les vapes, pas étonnant, que je veuille me tirer. Bon, d'accord, je les aimes. N'empêche que...

      IV. Goûts & Préférences

    Prénom féminin préféré: Anna
    Prénom masculin préféré: Maxim
    Song préféré: The Sound of Freedom
    Film préféré: La Diable s'Habille en Prada
    Book préféré: Fascination
    Parfum d'Ice-cream: Stracciatella
    Plât préféré: Lasagnes italiennes
    Dessert préféré: Glaces
    Couleur préféré: Orange
    Pays & ville préféré: Florence en Italie
    Animal préféré: Chat

    Quel genre de musique y a-t-il sur ton i-pod? Surtout des musiques qui me mettent de bonne humeur. J'ai pour philosophie de transporter sur moi uniquement de la musique capable de me mettre de bonne humeur. Vous y trouverez donc de beaucoup de Pop, Rock, Techno et parfois un peu de ragga.
    Que fais tu lorsque tu te lèves? Et lorsque tu te couches? La première chose que je fais en me levant est de me rendre dans la salle de bain. Reflexe féminin. Je commence tout d'abord par inspecter mon visage, me brosser les cheveux et me laver les dents. Curieusement, je fais exactement la même chose le soir en me couchant.
    Qu'es qui compose votre petit déjeuné? J'ai appris que le petit-déjeuner était un repas essentiel. Je l'ai longtemps négligé, en ne buvant qu'une tasse de café, mais depuis peu, j'essais de varier avec du jus de fruits, des tartines, des céréales, etc.
    Que contient votre sac à main? Tout le nécessaire d'une femme moderne ! Carte de crédit, monnaie, trousse de maquillage, un échantillon de parfum, mon téléphone portable et mes clefs. C'est tout ? Bon, évidemment, je transporte toujours sur moi un tampon, et un préservatif. On ne sait jamais se que la vie nous réserve xD
    Quel est votre idéal masculin/féminin? L'homme concerné doit être plus grand que moi. Brun, de préférence, avec un regard profond et expressif. Il doit être protecteur et affectueux, être toujours près à me faire des surprises, à s'occuper de moi. Mis à part un physique ténébreux, il faut évidemment qu'il ai de la conversation, et de la culture générale. Au lit, il faut qu'il ai à peu près le même niveau d'expérience que moi, et aime tenté de nouvelles "pratiques".

      V. Player

    Sexe, pseudo & prénom: Léa (Louley), Fille
    Votre âge: 14 ans
    CODE: EDITE - AMY
    Votre dernier mot? C'est mon dernier mot Jean-Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-control-x3.skyrock.com
Karen Hamilton*
New Londonien (Qu'il est meugnon!)
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 26
JOB : Etudiante en architecture
COURIEL : karen.h@hotmail.uk
NUMEROS MOBILE : 555.238.910
<b>J\'habite le quartier</b> : Pedestrian streets.
<b>Type d\'habitat, et numéros.</b> : Pavillon #O1
Date d'inscription : 27/02/2008

Colocataire londonien.
Mon péché capital.: Luxure & Gourmandise
Projecteur sur.:
Côte de popularité.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Karen Hamilton*   Mer 27 Fév - 17:45

Présentation terminée ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lose-control-x3.skyrock.com
Franckie M. Klein
Admin| •« DeliciOus Franckie »•
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 27
JOB : Barmaid au Cargo
COURIEL : Franck@hotmail.uk
NUMEROS MOBILE : 555.069.001
<b>Type d\'habitat, et numéros.</b> : Appart #O1.
Date d'inscription : 28/07/2007

Colocataire londonien.
Mon péché capital.:
Projecteur sur.:
Côte de popularité.:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karen Hamilton*   Mer 27 Fév - 20:57

    C'est donc toi qui aura le "privilège" de jouer mon ancien personnage... Wink
    Vraiment rien à dire, ta fiche est tout simplement parfaite.
    Validée...

    Bon jeux et merci de t'être inscrits I love you

    (C'est toi qui tiens P.MANIA? =P)


_________________
DELURÈE DE LONDRES*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colocation-in-london.realbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karen Hamilton*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karen Hamilton*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Présentation de Lauren B. Hamilton
» Georges D. Hamilton - médecin légiste
» 3e Combat de Champions Vettel VS Hamilton
» George Hamilton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colocation In London :: Votre personnage * :: ● LE BON COLOC' :: PRESENTATIONS VALIDÈES-
Sauter vers: